19 août 2014

Et si c'était à refaire ?

Et si c'était à refaire ? Comment vivrais-tu la vie ? Serais-tu mère ? Un pays Qu'on n'abandonne pas ? Une terre, Un arbre, un fruit ?   Et si c'était à porter ? Comment vivrais-tu l'amour ? Serais-tu l'été ? Un jour Qu'on n'oublie pas ? Beauté, Elan, velours ?   Et si c'était ça, la vie ? A bras le corps et le coeur ? Aurais-tu haï ? Le bonheur Brûle pas à pas, Et si vite, je suis Douleur !   Et si c'était ça renaître ? Un métissage de sentiments ? Des mots, des lettres, Un amant Qui dit :... [Lire la suite]
Posté par Claire Roig à 14:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 août 2014

Éloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse. Alexandre Jollien. Les Editions du Cerf, 1999. " Notre existence pouvait se résumer ainsi : la vie s'annonçait riche de possibilités, pleine d'ouvertures, nous avions tout à y gagner." (page 27) "Lutter envers et contre tout : telle était notre maxime, lutter malgré l'immobilisme de certains éducateurs, lutter contre le diagnostic médical, contre le découragement et les railleries des autres enfants qui heurtaient brutalement notre sensibilité." (page 28) Claire
Posté par Claire Roig à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2014

Le feu

Brûle la ville où je t'ai vu Brûlent les pavés et L'innocence bafouée (janvier 2008) Claire
Posté par Claire Roig à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 août 2014

La terre

Je m'enracine si profond Pour que les veinules T'aspirent (janvier 2008) Claire
Posté par Claire Roig à 07:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2014

L'eau

Près d'une mer agitée Mon coeur saignait Ton absence (janvier 2008) Claire
Posté par Claire Roig à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 août 2014

L'air

Je respire à pleins poumons cet air obsédant ... ton silence (janvier 2008) Claire
Posté par Claire Roig à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 août 2014

Je crie parce que je suis vivant

Je crie parce que je suis vivant, et le poing levé vers le ciel, je crie et je déverse les larmes longtemps étouffées, longtemps serrées dans la gorge - gorge que je gonfle puis gorge que je crève - longtemps emprisonnées comme je le fus, et aujourd'hui, le poing levé vers le ciel pour dire: "Vous m'avez détruit" - les poings et pieds liés dans l'obscur cachot, et dans la sueur de l'enfer, mes lèvres brûlaient d'un mal que jamais je ne pourrais oublier: j'avais soif, j'avais terriblement soif, soif de tout, et surtout être ailleurs... [Lire la suite]
Posté par Claire Roig à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2014

Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ?

Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ? Christiane Singer. Editions Albin Michel, 2001. "Le sens de la vie n'est ni transmissible ni héréditaire." (page 40) "Quand je  regarde mon passé, je suis frappée par la rigueur avec laquelle une idéologie après l'autre m'a été ôtée." (page 42) Claire
Posté par Claire Roig à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 août 2014

N'y a-t-il pas d'amour heureux ?

N'y a-t-il pas d'amour heureux ? Guy Corneau. Editions Robert Laffont, Paris, 1997. "L'enfant n'est pas une feuille blanche sur laquelle les parents écrivent un scénario." (page 79) " Il faut acquérir le sens de sa destinée individuelle et se rendre compte que l'on est avant tout responsable de ce qui se passe en soi." (page 167) Claire
Posté par Claire Roig à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 août 2014

Petit traité sur l'immensité du monde

Petit traité sur l'immensité du monde. Sylvain Tesson. Editions des Equateurs, 2005.   "Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir." (page 36) "Le voyageur ssait bien que si la route aide à s'alléger de tous ses biens, elle ne débarrasse pas de ses maux." (page 40) Claire
Posté par Claire Roig à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,