Le Procès de Franz Kafka.

Travaillant dans une banque, un jeune homme, trente ans, est accusé, un matin, à son lever du lit. Il ne comprend pas ce qu'il lui arrive.

"La question essentielle est de savoir par qui je suis accusé? Quelle est l'autorité qui dirige le procès?"

"Je veux simplement, dit le juge, vous faire remarquer que vous vous êtes frustré vous-même aujourd'hui, sans avoir l'air de vous rendre compte, de l'avantage qu'un interrogatoire représente toujours pour un accusé."

Il y a un accusé, le personnage principal, dont on ne sait pas le pourquoi de son accusation. Tout au long du livre, le lecteur est dans une perplexité déroutante, et assiste à la dégradation psychologique du jeune homme. Et plus que ça! La fin du livre, que je ne révèlerai pas, m'a profondément choquée! On peut s'interroger des valeurs qui fondent une société quand la justice perd les siennes.

Je recommande la lecture de ce livre, au moins une fois dans sa vie!

Bonne lecture!

Claire Roig