20 novembre 2015

Des visages

Quand les mots manquent, ne répondent pas à l'appel, je les dessine... Certes, je ne sais pas dessiner.  Toutefois, je dessine, envers et contre tout, ce qui me vient à l'esprit. Et ce qui vient, ce sont des visages... Le visage, c'est ce que je vois en premier chez une personne. Le visage est unique. S'y dessinent la personnalité, les rides d'histoires vécues : la joie, le rire, la peine, la tristesse, ou tout autre sentiment ou émotion... Et il y a les cheveux bruns, blonds, châtains, roux. Les cheveux... [Lire la suite]
Posté par Claire Roig à 08:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2015

Mon premier café

Aujour'hui, c'était mon premier café sur Paris depuis les événements du 13 novembre. J'ai surmonté mes obstacles intérieurs le temps d'un après-midi. Premier café et première petite victoire. Claire Roig
Posté par Claire Roig à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 novembre 2015

Transmettre l'amour

Le 13 novembre 2015, je dormais avec la radio, quand je fus réveillée vers 22h et que j'appris l'attentat au Stade de France... puis les autres attentats... SIdérée, choquée, comme nous le sommes tous. Inquiète aussi pour l'avenir. Inquiète pour mes amis parisiens. Et je mesure la chance que j'ai d'être restée chez moi ce soir-là. Aujourd'hui Paris, et demain ? Et malgré tout, je continue à espérer. Espérer quoi ? Que l'amour triomphera. Je voudrais que l'on transmette à nos enfants cette valeur-là avec bien d'autres valeurs qui... [Lire la suite]
Posté par Claire Roig à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2015

Pray for Paris

Posté par Claire Roig à 10:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2015

La tendresse

13 juillet. Le train dévale à grand bruit, traversant la France; direction : les Pyrénées. J'ignore tout... Dans ce lieu que je hais, dans ce lieu aseptisé, une odeur plane dans l'air. Une odeur inconnue pour moi... alors... J'ignore tout... Une chambre. Des machines. Des tuyaux. Et sur le lit : un homme. Toi ! Je ne sens plus mes jambes. Toi ! Je flotte. Toi ! Une chaise, là. Je m'assois. ça secoue mes tripes. Les yeux fermés. La bouche ouverte. Tu dors. Plongé dans un sommeil provoqué. Un coma artificiel. Pour ne pas que tu... [Lire la suite]
Posté par Claire Roig à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :