J'ai osé Dieu de Michel Delpech.

Presses de la Renaissance, 2013.

Ce livre me nargue depuis quelques mois, et j'ai fini par me le procurer. Je découvre un Michel Delpech différent et profond. Les différentes épreuves de sa vie (la dépression, le cancer, ...) ont façonné l'homme qu'il est devenu. Il parle de sa croyance avec pudeur. Et j'aime ça.

Pour moi, Michel était un croyant et un vrai. Certes, il ne fréquentait guère les églises pour la messe dominicale. Mais il raconte ses doutes auxquels j'ai été moi-même confrontée. Très peu de personnes osent se dévoiler et évoquer ainsi sa foi de manière sincère, par peur du "quoi-dira-t-on". C'est en partie à cause de et grâce à cela, que j'ai préféré continuer ma route loin de la religion mais proche de la spiritualité. Pour ma part, je fais une distinction entre ces deux termes. La religion se base sur des dogmes et représente, pour moi, une sorte d'enfermement. La spiritualité est plus ouverte, même si elle se réfère à un livre sacré.

J'espère que Michel fait la fête là dans son paradis !

J'ai osé Dieu

Claire Roig