Sur le rivage, cette soirée automnale s'annonce orageuse comme l'est le fleuve. "Elle" marche usant les semelles de ces escarpins bon marché. Autour d'elle, pas âme qui vive. Seulement la sienne. "Elle" puise à l'intérieur d'elle-même comme un mineur cherche du charbon dans les profondeurs de la terre. Des questions l'assaillent surtout une qui revient inlassablement : qu'est-ce que "vivre" ?

Pour certains, c'est avoir une grande maison, une grande famille, avec des enfants qui jouent à la poupée ou aux monstres virtuels. Pour d'autres, "vivre" c'est posséder, avoir de l'argent et en profiter au jour le jour : resto, ciné, musées. Et patati et patata... Le grand numéro, quoi! Mais ça ne répond toujours pas à sa question : qu'est-ce que "vivre" ?

Alors, "Elle", cherche comme un mineur de fond. Inlassablement.

Dans le passé, elle a interrogé les grands sages, à commencer par ses parents. Ils sont restés bouche bée. Pour eux, vivre, c'est une évidence. Mais ça ne répond toujours pas à sa question : qu'est-ce que "vivre" ?

Est-ce un élan qui vous pousse à donner... à recevoir?...

Est-ce le don de soi comme un doux sacrifice ?

Est-ce une soif d'absolu, de paix, et d'amour ?

Amour ?

Amour ! Ce mot résonne comme le bruit de la mer quand elle s'abat sur les rochers.

Aimer ! Autrefois, "Elle" a aimé un homme. Elle aurait tout quitté pour Lui, rien qu'avec un claquement de doigts.

Et aujourd'hui, aimer ? Mais qui ? Et pourquoi ? Peut-on tomber amoureuse plusieurs fois dans sa vie ? Faut-il chercher ou attendre en laissant faire le hasard? Aimer!

Sur le rivage, cette soirée automnale s'annonce silencieuse comme le fleuve est calme. "Elle" marche usant les semelles de ses escarpins. (Elle rit) Tant pis! Elle rentrera pieds nus. (Un temps) Car la nuit est belle, belle, belle!

Texte écrit en 2006 et joué au théâtre (amateur) en 2008. Rôle tenu par moi-même.